«

»

mai 23

Des taux allant du simple au double pour l’assurance emprunteur

En instaurant la loi sur la délégation d’assurance, le législateur a mis fin au monopole des organismes de financement sur le marché de la garantie de prêt immobilier. La loi Christine Lagarde entrée en vigueur à la fin du troisième trimestre 2010 donne la possibilité aux emprunteurs d’assurer leur prêt auprès de l’assureur de son choix.

Un demandeur de prêt immobilier peut souscrire une garantie auprès d’un établissement tiers. À partir de cette date, les demandeurs de financement ont le droit de demander à l’assureur de leur choix de se porter garant de leur emprunt.

baisse des couts

 

Cette nouvelle disposition a eu comme conséquence une augmentation du nombre d’acteurs proposant ce type de prestation et a entraîné une baisse considérable des coûts de l’assurance emprunteur.

 

 

La fin du monopole des banques

Depuis la mise en place de la loi Christine Lagarde en 2010, les emprunteurs ne sont plus obligés de prendre la garantie proposée par leur organisme prêteur. La loi sur la délégation d’assurance donne en effet la possibilité aux bailleurs d’assurer leur crédit auprès de l’entreprise de son choix à condition que la couverture souscrite corresponde aux conditions d’octroi de financement de la banque.

 

 

Cette disposition a cassé le monopole des institutions financières sur le marché de l’assurance emprunteur. Cette disposition a incité un nombre important de courtiers à se positionner sur ce secteur d’activité qui n’a cessé de se développer au cours des vingt-quatre derniers mois.

 

Baisse conséquente des primes

L’ouverture du marché de la couverture de crédit immobilier à des acteurs autres que les institutions bancaires combinant à leur financement une formule de garantie a procuré de nombreux avantages aux assurés.

En effet, les spécialistes de l’assurance emprunteur constatent que le taux des primes payées par les bailleurs a baissé de manière considérable. L’entreprise de courtage Credixia note que les souscripteurs peuvent réaliser des économies s’élevant jusqu’à 40 % des coûts de son assurance d’emprunt immobilier.

 

Des contrats plus individualisés

Pour attirer les souscripteurs, les professionnels qui se sont lancés sur ce marché ont conçu des produits plus adaptés aux risques que les demandeurs de crédit cherchent à couvrir alors que les contrats ont tendance à être individualisés.

protection assurance

La croissance du nombre d’acteurs intervenant sur le secteur et le développement de ces produits ont été accélérés par l’intégration de la technologie, particulièrement l’Internet dans le domaine de l’assurance.

Ainsi, les professionnels de la couverture de prêt confient leurs prestations à des spécialistes du comparatif d’assurance. Grâce à ces outils innovants et gratuits, les assurés effectuent eux-mêmes la recherche de leur garantie en comparant toutes les offres des assureurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>