Le diagnostic assainissement

Depuis le 1er janvier 2011, le diagnostic assainissement vient s’ajouter à la déjà longue liste de diagnostics immobiliers obligatoires en cas de vente immobilière. Le caractère obligatoire s’applique à tout propriétaire dont le dispositif d’assainissement de l’habitation est non-collectif.

Comme pour la grande majorité des diagnostics, son objectif est d’informer au mieux l’acheteur sur le bien qu’il convoite et ainsi apporter la transparence nécessaire à la transaction. Mais le diagnostic assainissement, au même titre que le diagnostic performance énergétique a une dimension écologique. Un système de traitement des eaux usées défectueux ou mal entretenu peut engendrer des dégradations environnementales désastreuses, notamment par une contamination des sols, des cours d’eau et nappes phréatiques et par extension la faune et la flore. Ce diagnostic permet donc de bien vérifier que le raccordement au réseau d’eaux usées est conforme à la règlementation.

Comment réaliser ce diagnostic:

Le diagnostic assainissement est le seul diagnostic obligatoire à ne pas pouvoir être réaliser par un diagnostiqueur professionnel, il faut faire appel au service de la commune, prenez contact avec la mairie. Le service public d’assainissement non collectif (SPAN) est le seul organisme habilité à réaliser ce diagnostic.

Complément d’information:

-le diagnostic assainissement à une durée de validité de 3 ans.

-L’issu de ce diagnostic contrairement aux autres peut être contraignant : En effet, s’il est jugée qu’un risque sanitaire existe, il est exigé au propriétaire de remettre son installation au norme sous un an. Autrement certaines recommandations peuvent être fournies à titre indicatif.

Le patrimoine de Francois Hollande

Francois Hollande le nouveau président de la république qui sera officiellement investi ce mardi 15 Mai 2012, a déclaré son patrimoine auprès du “Journal officiel”.

Celui-ci s’élève à 1.17 millions d’euros, essentiellement réparti dans des valeurs immobilières. Il déclare posséder une maison à Mougin petite ville des alpes maritimes, valorisée à 800.000Euros (à noter une belle plus-value du président puisqu’il avait acquis ce bien en 1986 pour 408 000 F soit 80 000 €, jolie plus value de 900% ). S’ajoute a cela, deux appartements de l’avenue Montrose à cannes estimé à 230 et 140 mille euros. Fidèle à son image de combattant du monde financier, il n’a à son actif que 3 comptes en banques peu fourni et une assurance vie (l’ensemble valorisé à 10.000 Euros), mais aucune action en bourse, ou autre placement financier. Aussi François Hollande déclare 15.000 euros de “meubles divers”, mais ne déclare aucun véhicule ni objet d’arts, de collections, d’or ou de bijoux.

Cette déclaration permet d’assurer la transparence promis par le chef de l’état qui, en faisant une déclaration avant la prise de fonction et à la fin du mandat, se protège contre toute accusation d’enrichissement personnel et de détournement de fonds d’argent à titre personnel.

source: legifrance

10 villes où il fait bon investir en France

Explorimmoneuf à réaliser une étude que nous avons jugée digne de faire partager à nos lecteurs. Ils ont réalisé un classement des villes ou le potentiel immobilier était le plus important. 8 critères ont été utilisés pour établir ce classement. les 30 plus grandes villes de France ont été passé au microscope et voici les enseignement que tire explorimmoneuf. Sur le podium on retrouve deux villes bordant l’atlantique Bordeaux en premier position puis Nantes. Pour compléter le podium, Toulon qui rafle la médaille de bronze à Paris qui finit quatrième.

Pour découvrir le palmarès complet: explorimmoneuf

Immobilier: baisse des prix inévitable?

Cette question est issue d’un constat simple. Dans tout les pays d’Europe le prix de l’immobilier est inférieur à ce qu’il était avant la crise financière et immobilière.

Seule la France fait de la résistance puisque bien que l’on commence à constater un légère baisse en province, dans la capitale les prix sont restés à leur niveau le plus haut.

Selon les promesses de ventes enregistrés, les notaires prédisent le mètre carré à 8100 euros sur Paris au mois de juin 2012.

Pourquoi la baisse semble inévitable?

  • D’abord la suppression de certaines aides seul le prêt à taux zéro pour l’achat dans le neuf subsiste. Pour l’ancien aucune aide public n’a été maintenu
  • La peur tout simplement, les petits investisseur sont inquiet et, en ces temps où l’avenir parait incertain, préfèrent s’abstenir et observer comment les choses évoluent.
  • Les taux sont actuellement très bas, et rien n’indique que ceux-ci monteront dans les années à venir. Seulement l’hypothèse d’une augmentation des taux d’emprunt ne peut être exclut. Dans ce cas, cela pèserait sur les marché immobilier, et réduirait la capacité d’emprunts d’éventuels acheteurs.
  • la dégradation de la solvabilité de l’État.

C’est pour toutes ces raisons que, selon PrimeView, le marché immobilier s’oriente vers “une correction forte, durable et généralisée”, selon cette agence, les prix pourraient chuter de 40% en 7 ans, ce qui représente une chute annuelle de 7%. Mais ils ne sont pas les seuls, l’agence de notation Standard & Poor’s n’est pas plus optimiste et confirme les les prévisions de Primeview en annonçant une baisse de 15% d’ici à décembre 2013.

Recrudescence de l’utilisation des sites web sur l’immobilier

Selon les chiffre de Médiamétrie, le nombre de visiteurs ayant utilisé internet pour consulter un site en rapport à l’immobilier, s’élève à 14.3 million d’internaute durant le seul mois de Mars.
soit, si l’on se base sur une population française établie a 65 millions d’habitants, presque 2 utilisateurs sur 9 utilisateurs unique ont consulté un site relatif à l’immobilier. Par unique on considère que si un utilisateur à consulté plusieurs site web, il ne sera comptabilisé qu’une seule fois.

Il est également intéressant de comparer l’évolution de ces chiffres dans le temps. En effet, si l’affluence par rapport au mois de février de la même année a augmenté de  prés de 15%, et de plus de 7% par rapport au mois de mars de l’année précédente.