«

»

mar 04

Immobilier de luxe : entre les mains des étrangers

Le parc immobilier de luxe français serait en train de basculer entre les mains des milliardaires étrangers d’après les spécialistes de l’immobilier haut de gamme. Les Chinois sont sur les rangs et ne sont pas prêts à faire machine arrière.

Les biens de luxe pour les étrangers

L’immobilier de luxe en France est de plus en plus convoité par les étrangers selon les spécialistes du secteur. Les transactions de biens immobiliers de 4 à 10 millions d’euros, pour plus de la moitié, ont été réalisées au bénéfice d’étrangers. Pour les biens de plus de 10 millions d’euros, notamment à Paris, 85 % des acheteurs sont d’origine étrangère. Le président du conseil en immobilier Daniel Féau, Charles-Marie Jottras annonce que les étrangers fortunés investissent dans l’immobilier pour stabiliser leur portefeuille plutôt qu’au profit des actifs financiers. Pour ces nouvelles fortunes, Paris est devenue leur cible préférée. Nombreux sont ceux qui se sont déjà approprié des hôtels particuliers et pieds à terre qui valent plus de 4 à 5 millions d’euros. Les transactions réalisées par les étrangers représenteraient à ce jour 8 % des ventes.

Les Chinois très courtisés

Les ressortissants chinois se font encore assez discrets dans l’immobilier haut de gamme. Il n’en reste pas moins que les milliardaires chinois représentent un formidable filon pour l’immobilier de luxe français selon toujours les experts du secteur. Les promoteurs immobiliers ont alors mis en oeuvre divers dispositifs afin de consolider et développer les relations amicales et économiques entre la France et la Chine. On peut citer entre autres la création d’un club d’affaires ou le Chinese Business Club par Harold Parisot. Une rencontre est d’ailleurs prévue pour le 25 février prochain où de grandes entreprises françaises et chinoises seront attendues. Le réseau Barnes présidé par Thibault de Saint Vincent a également mis en place une association franco-chinoise regroupant experts, architectes, notaires et avocats pour la promotion de l’investissement en Europe.

Des chiffres en parfait contraste avec la situation actuelle des Français

Bien que les promoteurs immobiliers courtisent les acquéreurs étrangers, rappelons que le stock de biens immobiliers résidentiels est peu important en France. Ceci est dû à la carence de constructions neuves. Parmi les grandes acquisitions enregistrées, l’on mentionnera la vente d’un château situé à 35 km de capitale. La forteresse a été vendue à 20 millions d’euros à un magnat russe. Le prix moyen de l’immobilier résidentiel enregistre la plus importante hausse connue à ce jour, et de nombreux biens d’exceptions cherchent encore preneurs. Sur l’avenue Foch, le Palais Montmorency est mis à prix pour 100 millions d’euros. Dans le Vaucluse, le Château de Sannes est mis en vente à 25 millions d’euros. Ces chiffres font rêver. Impuissants, les cadres de la Banque de France ne peuvent pour leur part que constater le phénoménal surendettement des particuliers français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>